Le 9 novembre 2017

Connaitre et transmettre, deux maîtres-mots du château du Mez

Il y a quelques mois, nous vous avions parlé de ce château quelque peu oublié, enveloppé dans un manteau verdoyant et boisé, aux frontières de la Seine-et-Marne. En un rien de temps, le château de Mez-le-Maréchal à Dordives a attisé plus d’un curieux sur ses terres : privé, son histoire et son attrait étaient jusque-là resté aussi opaques que ses murs.

La suite, vous la connaissez sûrement. Florian Renucci, maître d’oeuvre au château de Guédelon, rachète la bâtisse en 2016 pour sauvegarder sa valeur patrimoniale et historique.

Celles et ceux qui ont visité les lieux l’attesteront volontiers : cet ancien universitaire, passionné, fourmille d’idées et ne compte pas en rester aux visites de groupes. Ce qui anime Florian Renucci, c’est la transmission pour tous. L’idée n’est nullement de procéder à un cours d’histoire soporifique, mais de faire connaitre par la participation.

Le donjon intérieur du château de Mez-le-Marécha

Si la priorité reste pour le moment la sauvegarde de ses pierres, le château du Mez est ouvert aux visites de groupes (minimum 5 personnes par visite) le dimanche à 15h en attendant l’ouverture complète au public.

Dans une optique scientifique, le lieu compte devenir un espace dédié à l’artisanat autour du bâti et des techniques anciennes, pour tous publics. Pour reprendre les termes de ce propriétaire très investi : « Le but n’est pas d’imaginer le château, c’est de le connaître. Ce lieu vivra aussi des activités liées à la recherche. » C’est ce que fait actuellement l’ASPBVBA, association de sauvegarde du patrimoine, qui s’applique à révéler les fondations patrimoniales du château.

Outre ses visites guidées et son ouverture au public, le château verra des conférences, stages, ateliers et autres activités se dérouler dans son enceinte. Restez donc à l’affût, car le projet n’en est qu’à ses prémices !


info logo

Pour en savoir plus : présentation et site web du château