Château du Bignon-Mirabeau,

Maison d’écrivain et jardin poétique.

Château du Bignon Mirabeau

Une « Maison d’écrivain »

Construit par Sanson en 1880 sur l’emplacement du premier château, où naquit Mirabeau, le Bignon fut la propriété de l’écrivain et poète Patrice de La Tour du Pin, qui y passa une partie de son enfance et qui puisa son inspiration dans la nature environnante.

Aujourd’hui classé « Maison d’écrivain », l’édifice renferme de véritables trésors ! Laissez-vous guider par des propriétaires passionnés par leur demeure et descendants de l’écrivain pour découvrir de belles tapisseries classés et panneaux décoratifs du XVIIIe siècle, une collection de gravures, une incroyable bibliothèque, que le poète avait aménagé avec son épouse, quelques souvenirs de Condorcet, des trophées de chasse d’Arthur O’Connor, ainsi qu’une collection unique de chromolithographies composée par Jacques Ferrand, un ami de Patrice de la Tour du Pin.

En vogue du règne de Napoléon III à la fin du XIXe siècle, la chromolithographie est une technique particulière d’impression, qui fut notamment utilisée dans le domaine de la publicité. Celles de Jacques Ferrand, quant à elles, sont rattachées à la période de l’enfance et à la mémoire villageoise.

Château du Bignon Mirabeau

Un jardin poétique…

Dessinée par Achille Duchesne (1866-1947), lors de la reconstruction du château en 1881, les quatre terrasses du jardin et le parc sont une source intarissable d’inspiration !

En 2009, lors de la restauration du jardin, il apparut comme une évidence aux propriétaires de le dédier au poète Patrice de la Tour du Pin, qui se définissait lui-même comme « le jardinier du processus poétique ». En s’appuyant sur l’ensemble de son travail et sur une citation d’Anne de Biéville, qui dit que l’œuvre de Patrice de la Tour du Pin est construite comme une cathédrale, Françoise Le Normand, architecte paysagiste, a travaillé pendant deux sur un projet de restauration du jardin. Concentré autour de la serre, lieu de prédilection du poète, celui-ci se structure désormais selon un parcours « théopoétique végétal », où chaque terrasse représente à la fois une étape de ce processus poétique et une élément constituant la cathédrale. Une réflexion paysagère singulière, qui repose sur une harmonie visuelle, intellectuelle et spirituelle.

Visites guidées du château du Bignon

Le château du Bignon est ouvert à la visite :

  • Du 1er juin au 31 août, les samedis et dimanches, de 13h à 19h.
  • Du 1er au 30 septembre, les samedis, dimanches et lundis, de 13h à 19h.

Tarifs :

  • 5 € pour les adultes ;
  • 2 € pour les enfants ;
  • 4 € pour les groupes.

Renseignements au 02 38 90 97 41 ou sur le site Internet du château (ici).

Château du Bignon-Mirabeau
14 route de Rozoy
45210 Le Bignon-Mirabeau