Achat coup de cœur ou idées cadeaux ?

Un seul endroit : la boutique de l’office de tourisme.

La boutique de l’office de tourisme de Ferrières et des Quatre Vallées vous propose

une gamme variée de produits pour offrir ou se faire plaisir !

PRODUCTEURS LOCAUX DU GÂTINAIS

Les Safraniers du Gâtinais

Les Safraniers du Gâtinais, dont l’exploitation est située à Corbeilles-en-Gâtinais, vous proposent un safran au goût inimitable, reconnu comme l’un des meilleurs au monde.

De son nom latin crocus sativus, cette plante possède de multiples vertus. Elle permet en effet non seulement de lutter contre la fatigue, le surmenage, la dépression, l’anxiété et les excès de cholestérol, mais aussi de faciliter la digestion et de protéger le foie.

Antioxydante, relaxante et même stimulante pour la digestion, cette épice donnera également à vos plats une couleur et un parfum des plus alléchants.

Produit en vente à l’office de tourisme sous forme de filaments en boîte de 0,2 gramme ou de sauce au safran. 

 

La ferme apicole du Gâtinais

Le miel du Gâtinais est un des produits phare de notre région.

Celui vendu à l’office de tourisme est produit de manière artisanale, au sein de la ferme apicole du Gâtinais de Romain Combe et de sa mère Maryse.

Les différentes variétés proposées (châtaignier, luzerne, acacia, fleurs), conditionnées en pot de 500 grammes (6,50€) ou d’un kilo (12€), reflètent la diversité des fleurs butinées par leurs abeilles.

Les gourmands pourront également déguster leur délicieuse pâte à tartiner. Sa composition est simple et saine, puisqu’elle ne comprend que du miel et des noisettes.

Et, puisqu’il est de coutume de partager les bonnes choses, nos amis apiculteurs ont pensé à une coffret dégustation, dans lequel vous trouverez quatre petits pots de miel : un de châtaignier, un de luzerne, un d’acacia et un de fleurs.

Cidres Gillet Frédéric

Succédant à Geneviève et Irénée Chivet, Frédéric Gillet a repris l’exploitation biologique de la ferme des Mussereaux à Louzouer en 2018.

 

 

Brut ou demi-sec, le cidre Gillet est obtenu à partir de variétés de pommes locales et acidulées (sebin paquet, sebin vert, bouteloup…).

Fruité et aromatique, cette boisson est idéale aussi bien en apéritif que pour accompagner des plats sucrés et salés tels les crêpes et les galettes.

 

 

 

 

 

 

100% pur jus, ce jus de pomme combine différentes variétés, ce qui lui confère une saveur sucrée particulière, reconnaissable entre toutes.

Véritable concentré de nature, il ne contient ni sucre ajouté, ni colorant, ni conservateur, ni arôme artificiel.

 

 

 

 

 

Élaboré à partir du cidre Gillet, le vinaigre vieillit dans des fûts de chêne. Il n’est ni filtré, ni pasteurisé.

Idéal pour assaisonner les salades, le vinaigre de cidre a également une action très bénéfique sur l’organisme. Riche en phosphore, sels minéraux et potassium, il contribue à l’équilibre acido-basique de notre corps, stimule nos défenses immunitaires et notre système digestif… Il est l’allié idéal à la fois de notre santé et de notre cuisine !

 

 

 

Le confit de cidre est une gelée fabriquée avec du cidre brut, du sucre et de la pectine pour la gélifier.

Il peut s’utiliser seul, sur de la brioche, du foie gras, dans des laitages… ou bien pour déglacer des sucs de cuisson pour la confection de sauces.

 

 

 

 

 

 

 

La Fabrik du Marais

La Déesse, une bière goûteuse, sans trop d’alcool et authentique, dont les arômes et le goût proviennent des matières naturelles qui ont servi à sa confection (malt et houblon).

Le malt est cultivé sur place, à Sceaux-du-Gâtinais, dans la ferme familiale, par trois brasseurs passionnés : Gilles, Seb et Léo.

Pour déguster cette bière confectionnée avec amour en l’honneur de la déesse gauloise Segeta, direction l’office de tourisme. Nous vous proposons un pack découverte comprenant trois variétés différentes.

 

 

 

ARTISANS LOCAUX DU GÂTINAIS

Savons au Lédanès

Gérée par Alexandra Laurent-Claus, l’EARL Lédanès s’engage à une éthique d’élevage dans le total respect des animaux au sein de sa ferme, située à Oussoy-en-Gâtinais.

Amoureuse des ânes, Alexandra veille à leur fournir une alimentation saine et privilégie les médecines naturelles pour les soigner. Labellisée “Agriculture Biologique”, l’EARL Lédanès attache beaucoup d’importance à la  préservation de l’environnement pour péréniser la qualité de vie des générations futures.

Riches en vitamines (A, B1, B2, B6, C, D, E), en minéraux (calcium, magnésium, phosphore, zinc, fer…), en oligo-éléments et en acides gras essentiels (oméga 3 et 6), ses savons ont de multiples vertus. Ils ont en effet un effet tenseur sur la peau. Ils aident également à la fois à la cicatrisation, à la régénération et à l’hydratation de la peau. Un véritable élixir de jouvence !

 

Musée du Verre et de ses Métiers

Le musée du Verre et des Métiers est situé à Dordives. Unique en son genre, il est dédié à ce matériau fascinant qu’est le verre, à ses techniques et à ses métiers. Il est le garant de la mémoire verrière dans la vallée du Loing et de l’histoire des verreries de Bagneaux-sur-Loing, qui ont été créées au XVIIIe siècle.

 

 

À l’office de tourisme, nous vendons des anti-monte-lait en verre, qui vous avertissent de l’ébullition de tout type de liquide (eau, lait, potage…). L’accessoire indispensable pour tous ceux qui ont tendance à oublier des choses sur la plaque de cuisson…

Nous vous proposons également de magnifiques pendentifs en verre réalisés de façon artisanale par les verriers du musée et dont la plupart a travaillé dans les usines de Bagneaux-sur-Loing et a reçu le titre de Meilleur Ouvrier de France.

Faïencerie de Gien

Labellisée “Entreprise du Patrimoine Vivant”, la manufacture de Gien est la garante d’un savoir-faire bicentenaire. Plus grande faïencerie d’Europe, elle symbolise le raffinement, le luxe et l’art de vivre à la française.

Ses produits sont tous de fabrication 100% française. L’entreprise est l’une des rares à maîtrise localement encore aujourd’hui tout le processus de fabrication de ses faïences, de la sélection des terres (sable, argile et kaolin) à la fabrication de la pâte jusqu’aux produits finis. Les moules en plâtres, les émaux et les couleurs sont aussi conçus à Gien.

L’office de tourisme propose à la vente des coupelles en faïence de Gien aux armes de la ville de Ferrières-en-Gâtinais.

 

 

 

SOUVENIRS

Cartes postales

 

 

 

 

 

 

 

Magnets

 

 

 

 

 

 

 

Mug

 

 

 

 

 

 

 

RANDONNÉES

Cartes IGN

 

 

 

 

 

 

 

Parcours à vélo

 

 

 

 

 

 

 

LIVRES

Caquetoires en Gâtinais – ARF – Nelly Goubard, Richard Napieray et Françoise Souchet

Résumé : Après une présentation de ce que sont ces caquetoires, cet ouvrage en présente les photos. Son contenu n’est pas exhaustif, mais rassemble la plupart des styles d’églises à caquetoire du Gâtinais : ceux de l’Est du Loiret, quelques-uns du Sullias et ceux du Sud Seine-et-Marne.

 

 

 

 

 

Histoire de Ferrières-en-Gâtinais – ARF – Dom Guillaume Morin

Résumé : Dom Morin, grand prieur de l’abbaye de Ferrières-en-Gâtinais au XVIIe siècle, a écrit en français une histoire régionale, dont les livres V et VI concernent Ferrières et ses environs. C’est cette partie qui est proposée par l’ARF, qui l’a transcrite en français contemporain. Les textes latins insérés par Dom Morin sont également traduits et un petit glossaire complète l’ensemble.

 

 

 

 

 

Vignes et vignerons dans l’ancien canton de Ferrières – ARF – Françoise Souchet

Résumé : Cet ouvrage retrace à partir d’archives locales l’histoire de la vigne dans l’ancien canton de Ferrières-en-Gâtinais et son rôle dans l’économie et la vie des habitants des différents villages du Ferriérois.

 

 

 

 

 

 

Les enseignes oubliés de Ferrières-en-Gâtinais – Lydie Dupont et Henri Loué

 

Résumé : Henri Loué, auteur ferriérois, raconte dans son œuvre, les enseignes oubliées de Ferrières-en-Gâtinais. Son ouvrage a été écrit en collaboration avec Lydie Dupont relatant la vie de Ferrières-en-Gâtinais de 1935 à 1955. Il rend compte dans ses écrits de ce qui s’est produit chez nous, pendant la Seconde Guerre Mondiale (1939-1945).

 

 

 

 

 

 

Loup de Ferrières, personnage énigmatique – Jeanine Pingot-Bonnefoy

Résumé : Loup Servat, abbé de Ferrières de 840 à 860, assura la renommée de l’abbaye dans toute l’Europe carolingienne du IXe siècle, qui se poursuivit aux siècles suivants. Religieux à la doctrine rigoureuse, il se mêla aux affaires publiques de son temps et devint un conseiller discret et puissant du roi Charles le Chauve, petit-fils de Charlemagne.

L’ouvrage de Jeanine Pingot-Bonnefoy vise à faire connaître ce grand lettré et essaie d’éclairer d’un jour nouveau sa personnalité complexe, aux préoccupations souvent très modernes, qui trouveront sans doute écho aux lecteurs du XXIe siècle et aux visiteurs de la cité où il vécut.

 

 

 

 

Rouges racines – Nicole Mouninou

Résumé : Suite à la mort de sa mère, Margaux, une jeune Parisienne, décide de partir à la recherche de ses racines. Son enquête la mène sur les terres viticoles du Loiret où s’est installé son ancêtre Paul, un ancien Lyonnais. Un roman qui met en lumière l’histoire de la vigne et des vignerons loirétains.

 

 

 

 

 

 

Saintes-Maries de la Dèche – Nicole Mouninou

Résumé : Août 1914. René part à la guerre et Alphonsine se retrouve seule, sur le quai d’une gare. Commencent alors les jours d’angoisse. Tandis que René, loin vers l’Est, mène un combat qui le dépasse, Alphonsine tente de survivre pour sa fille. Au-delà des incertitudes du récit, entre roman et souvenirs, l’auteur a voulu rendre hommage à toutes ces petites vies qui l’ont fait naître ce qu’elle est. Mêlant sa voix aux leurs, elle essaie d’établir un improbable dialogue, elle tente de nouer un lien qui n’a jamais pu exister. Un long chemin pour réinventer le parcours misérable de ses ancêtres, un long chemin pour se trouver elle-même.